COVID-19 : Comment contacter l’Assurance Maladie pendant la période de confinement ?

/ mars 17, 2020

Suite à la décision du Gouvernement de restreindre au maximum les déplacements et limiter les contacts entre les personnes, l’Assurance Maladie invite ses assurés, pour toute demande ou démarche, à privilégier les canaux dématérialisés de contact.

Jusqu’à la levée des mesures de confinement, les points d’accueil physique seront fermés. Dans les prochains jours, la réponse téléphonique pourra être très perturbée dans certains départements.

Pour contacter les services de l’Assurance Maladie, il convient désormais de privilégier les services en ligne. Le canal à privilégier est le compte personnel sur ameli.fr et sur applications smartphone et tablette.

 

Ouvrir son compte ameli
Il est facile et rapide de créer son compte personnel sur ameli, dès lors que sa carte Vitale est bien à jour et avec ses coordonnées bancaires sous la main. Par ailleurs, il est possible de le faire via France Connect, notamment avec ses identifiants des impôts.

Le compte ameli, fort de ses 34 millions d’abonnés, permet en effet d’effectuer la plus grande partie des démarches les plus courantes ; il permet de suivre ses remboursements, obtenir une attestation de droits ou un relevé d’indemnités journalières, actualiser une information personnelle (téléphone, coordonnées bancaires…).

Il permet également d’interroger le Chatbot ou de contacter les services par email. A noter, il n’est plus possible de solliciter un rendez-vous en ligne, mais les services pourront appeler les assurés suite à un email, pour les accompagner dans leurs démarches et traiter les questions les plus urgentes.

Par ailleurs, le site ameli.fr comporte toutes les informations utiles, à la fois sur les droits et démarches comme sur les prestations proposées.

Enfin, l’Assurance Maladie tient à rassurer que toutes les dispositions, tant au niveau du personnel qu’au niveau informatique, ont été prises afin de garantir au mieux la continuité de service en particulier sur les remboursements de soins, versement de prestations comme notamment les indemnités journalières, les rentes ou pensions d’invalidité …