La FéDEN remporte un premier prix grâce à son projet Agoraé

 

En mars 2011, l’Université Henri Poincaré a lancé un concours d’idées destiné aux étudiants sur le thème du Développement Durable. La FéDEN a déposé un dossier présentant son projet fondé sur les 3 piliers du développement durable : l’économie, l’environnement et le social.

Le jury (1) a auditionné 6 projets le mercredi 6 avril dernier, et après délibération, il a désigné les 3 lauréats du Concours d’Idées 2011, félicités par Patrice SANGLIER, Président du Conseil de développement durable du Grand Nancy.

 

La FEDEN remporte le 1er prix !

Audrey Morel, Vice-Présidente de la FéDEN en charge des questions sociales, a défendu corps et âme ce projet porté par la fédération et les associations étudiantes de Nancy depuis plusieurs mois. C’est ainsi qu’elle a présenté cet espace solidaire, ouvert à tous, servant à proposer des services à destination des étudiants pour leur permettre une réussite de leurs études et un épanouissement dans leur vie de jeune adulte.

Les autres dossiers récompensés sont ceux d’étudiants de l’ESSTIN pour un projet de rénovation de la toiture du bâtiment de l’école, financée par la revente de l’énergie grâce à l’installation de panneaux photovoltaïques et de l’IUT Nancy-Brabois pour un projet de plate-forme numérique favorisant le covoiturage universitaire.

 

Le projet Agora-é : un projet au cœur du développement durable

Imaginé par la FAGE (Fédération des Associations Générales Etudiantes, dont la FéDEN est membre), l’Agora-é est devenu un projet phare de la FéDEN pour l’année à venir. En effet, partant du constat d’une précarité grandissante chez les étudiants, le réseau des associations étudiantes propose d’implanter dans les villes universitaires des structures permettant d’accompagner et soutenir les étudiants : les Agora-é.

Cette Agora-étudiante aurait pour objectif premier d’être un lieu de vie et d’échanges pour tous les étudiants : rencontres, développement de projets, aide sociale ou juridique… Tous ces services seraient accessibles à tous gratuitement !

Le second objectif serait de proposer de la nourriture et des fournitures à faibles coûts pour les étudiants les plus en difficultés, afin de leur permettre d’avoir une alimentation saine et équilibrée, sans pour autant dépenser trop.

 

Faire de l’étudiant un consomm’acteur

En parallèle de ces activités, l’objectif est de faire de l’étudiant un véritable « consomm’acteur », citoyen responsable privilégiant les produits et services respectueux de l’environnement et de certaines valeurs sociales et éthiques.

 

Alors que les négociations avec les partenaires ne font que commencer, la FéDEN espère pouvoir ouvrir son Agora-é au cours de l’année universitaire 2011-2012…

Rendez-vous est pris !