Prix du ticket RU : une énième augmentation au mépris des étudiants !

Nancy , le 30 juin 2011

Le vendredi 1er juillet 2011, le Conseil d’Administration du CNOUS statuera sur le prix du ticket de restauration universitaire (RU). Le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche propose une majoration du prix de 5 centimes pour l’année universitaire 2011-2012 sans justification crédible. Cette nouvelle hausse confirme une augmentation de 22% 1 du prix du repas depuis 2002 et le passage à l’euro.


La Fédération Des Étudiants Nancéiens (FéDEN), structure représentative des étudiants et associations étudiantes de Nancy, membre de la Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE), refuse cette augmentation et demande le gel du prix du ticket RU.

 

Cette augmentation vise, selon le ministère, à équilibrer le budget des CROUS. Pourtant, force est de constater que cette hausse n’a que pour seul effet de vider les restaurants universitaires de leurs étudiants2. En effet, ces derniers se détournent de la restauration dite sociale des CROUS pour se nourrir de plus en plus dans le secteur privé où les tarifs tendent à devenir équivalents.
De plus, la FéDEN, ne peut accepter que l’État laisse les étudiants combler le déficit des CROUS. En effet, le seul effet de l’inflation depuis 2002 aurait amené le prix du ticket RU à 2,92€3. Aussi, la FéDEN, souhaite mettre en avant que les CROUS proposent une offre répondant aux objectifs de santé publique. Pousser les étudiants hors de cette offre risque d’accentuer les effets d’une “malbouffe” quotidienne chez les étudiants les plus défavorisés.
Ainsi la Fédération des Étudiants Nancéiens considère que cette hausse du ticket RU ne répond à aucune logique politique et est contraire à tous les objectifs de démocratisation de l’enseignement supérieur et de santé publique. De plus, se contenter de suivre la hausse générale des prix, qui touche majoritairement les catégories les plus défavorisées, va à l’encontre d’une réelle politique sociale volontariste à l’égard des étudiants, pourtant annoncée par le gouvernement.
La FéDEN se joint à l’ensemble des fédérations de la FAGE et appelle le Conseil d’Administration du CNOUS à voter contre cette augmentation.
Enfin, la FéDEN demande au ministère et au CNOUS une réflexion sur le long terme pour préserver l’offre sociale de restauration du CROUS à prix constant du ticket RU.

 

1. A la rentrée 2002, le prix du ticket RU étant de 2,50€

2. Calculé sur l’Indice des Prix à la Consommation (IPC) de l’ensemble des ménages (France Métropolitaine + DOM), indice

3. d’ensemble base 2002, mode de prise T.T.C., source INSEE. L’inflation de 2002 à 2011 est correspond à une hausse de +16,95%

 

Téléchargez le communiqué ici